The Singing Club

Synopsis Du Film The Singing Club en streaming hd Yorkshire, 2011. Les soldats de la garnison de Flitcroft sont envoyés en mission à l’étranger. Pour tromper leurs angoisses, leurs compagnes décident de créer une chorale. Elle est dirigée par l’austère mais surprenante Kate Barclay, épouse du colonel. Soudées par une envie commune de faire swinguer leur quotidien, Kate, Laura, Annie et les autres porteront leur " Singing Club " jusqu’au Royal Albert Hall pour un concert inoubliable.— Allociné voir la source

  • Note:
  • Réalisateur : Peter Cattaneo
  • Casting : Kristin Scott Thomas, Sharon Horgan, Greg Wise, Jason Flemyng
  • Durée : 1h 52min
  • Genre : Drame Comédie
  • Date de Sortie : 2019
  • Version vidéo : TrueFrench DVDSCR

BANDE-ANNONCE :

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER :

1919. La prohibition a engendré une vague de violence qui déferle sur l'Amérique. A New York, au célèbre cabaret Cotton…

Pour Spence et Hogan, jeunes diplômés de l'Université, la vie est plutôt morose. Ils travaillent tous deux dans un cabinet…

Le narrateur, sans identité précise, vit seul, travaille seul, dort seul, mange seul ses plateaux-repas pour une personne…

Un écrivain rongé par une lente maladie du cerveau ne peut trouver la guérison qu'en s'immergeant dans un monde imaginaire…

Si vous aimez les jeux de pistes, les vieilles Porsche, les soeurs qui n'en sont pas, les pères pas vraiment morts, les lacs…



VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER :

1919. La prohibition a engendré une vague de violence qui déferle sur l'Amérique. A New York, au célèbre cabaret Cotton…

Pour Spence et Hogan, jeunes diplômés de l'Université, la vie est plutôt morose. Ils travaillent tous deux dans un cabinet…

Le narrateur, sans identité précise, vit seul, travaille seul, dort seul, mange seul ses plateaux-repas pour une personne…

Un écrivain rongé par une lente maladie du cerveau ne peut trouver la guérison qu'en s'immergeant dans un monde imaginaire…

Si vous aimez les jeux de pistes, les vieilles Porsche, les soeurs qui n'en sont pas, les pères pas vraiment morts, les lacs…